Interview : Une bonne gestion du poste clients comme solution aux retards de paiement

Publié le 17 octobre 2016

 

Yaël Kurtzmann Aniort, ingénieur en gestion du poste clients, fête ses 15 ans au sein de la société IGREC. A cette occasion, elle revient sur l’évolution du métier et des outils. Son retour d’expérience est sans appel : face aux retards de paiement, la solution est la bonne gestion du poste clients.yael-kurtzmann

La rédaction : Yaël, vous êtes aux premières loges dans la gestion du poste clients chez IGREC depuis 2001. Selon vous, quelle est l’évolution la plus significative du métier ces quinze dernières années ?

Yäel Kurtzmann Aniort : Les outils. Il y a quinze ans les missions s’effectuaient beaucoup sur des supports excel et les relances avec des fiches papiers. L’émergence des outils informatiques a fait prendre au métier un nouveau virage. Aujourd’hui tout est en ligne, nos clients ont accès à ce que l’on fait en temps réel. La gestion du poste clients a gagné en transparence. Tout est vu grâce aux nouvelles technologies et cela a permis de renforcer nos partenariats et d’accentuer la force de nos équipes. Nous disposons d’indicateurs beaucoup plus précis qui nous permettent de mieux manager.

La rédaction : Vous parlez de la force de vos équipes, que pouvez-vous nous dire à leur sujet? Comment fonctionnent-elles ?

YKA : Nos équipes sont très professionnelles et formées régulièrement. J’ai quinze ans d’ancienneté et la moyenne dans l’entreprise est de treize ans. La fidélité des équipes est un atout majeur dans l’évolution de notre métier. Toute cette expérience, ce savoir-faire, et cette remise en question constante nous permet d’avoir des résultats à la hauteur des attentes de nos clients, qui sont avant tout nos partenaires, mais aussi d’être pro-actif sur l’évolution de notre métier.

La rédaction : Vous évoquez le suivi personnalisé et régulier des dossiers qui, selon vous, permet une bonne gestion du poste clients et donc d’une maîtrise efficace des retards de paiement. Quelle vision avez-vous de votre métier, et avec un regard plus élargi, de la situation de la France face aux retards de paiement ? 

YKA : Il n’y a pas d’entreprises de mauvaise foi. Dans 90% des cas, lorsque nous contactons un client, nous nous apercevons qu’il y a toujours une raison pour qu’une facture n’ait pas été réglée. Soit parce que celle-ci n’a pas été reçue ou parce qu’il manque un élément qui empêche son règlement. On se rend compte très souvent que le simple fait de contacter téléphoniquement les clients aboutit à un rétablissement des paiements rapide. Comme je le disais, rien ne remplace le suivi humain, personnalisé et régulier des dossiers. Je pense que la solution aux retards de paiement dans les entreprises françaises passe beaucoup par une bonne gestion du poste clients.

La rédaction : L’actualité est assez sombre concernant les retards de paiement en France. On parle beaucoup de mauvais payeurs et d’une dégradation des délais de paiement. Quel regard portez-vous sur la situation économique actuelle ? 

YKA : Pour moi, sur ces 15 dernières années, les délais de paiement ne se sont pas particulièrement dégradés. Le suivi mensuel et personnalisé des clients est indispensable. Ne pas se laisser dépasser par les nouvelles technologies et laisser une place importante à l’humain dans le traitement des dossiers sont des clés pour endiguer le problème des délais de paiement. L’organisation même des entreprises a elle aussi beaucoup évolué. Aujourd’hui, un certain nombre d’entre elles organisent leur comptabilité fournisseurs en Centre de Services Partagés. Il faut s’adapter à ces CSP et organiser la relance. Les grands groupes français commencent à prendre conscience de l’importance du poste clients et mettent des moyens en oeuvre pour qu’il soit le plus optimisé possible. Il y a encore du chemin à faire mais la France est sur la bonne voie. La solution est à portée de main pour les entreprises qui ont une bonne maîtrise du poste clients.

La rédaction : Yaël, l’ensemble de la société IGREC vous souhaite un joyeux anniversaire professionnel et beaucoup de réussite dans les années à venir dans votre métier. Si vous deviez conclure en une phrase, que diriez-vous pour qualifier le métier de gestion du poste clients ?

YKA : Très peu d’entreprises sont de mauvaises foi, le règlement dans les temps des factures passe avant tout par une bonne gestion du poste clients et un contact humain avec les clients.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

»
× S’inscrire à la Newsletter
YRCASH Mag NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez les informations qui vous permettront d’optimiser votre trésorerie et votre cycle clients.