Les délais de paiement passent sous la barre des 11 jours

Publié le 15 septembre 2017

Une bonne nouvelle pour les entreprises françaises : les délais de paiement ont encore reculé au deuxième trimestre 2017. La durée des retards de paiement est passée sous la barre des 11 jours. Les sanctions permises par Bercy semblent avoir fait leur effet.

Retard de paiement : Le meilleur chiffre depuis 20 ans

Au deuxième trimestre, le retard moyen de règlement d’une facture émise par un fournisseur est de 10,9 jours, en plus des 50 jours contractuels très souvent constatés. Ce chiffre, en net recul, est très encourageant. Il est le plus bas depuis ces vingt dernières années. En 2015, le délais moyen s’élevait à 13,5 jours. Depuis, il est en baisse constante. Au total, 43,4% des règlements de factures se sont faits sans aucun retard par rapport au délai légal. Il y a deux ans, ce chiffre n’était que de 36%.

Bercy : un pouvoir de sanctions pour les délais de paiement qui a fait ses preuves

Alors que la conjoncture économique est en nette amélioration depuis deux ans, la réduction des délais de paiement n’est pas une surprise. Cependant, le contexte économique plus favorable n’est pas la seule explication à l’évolution très positive des retards de paiement. Avec les mesures mises en place par le gouvernement en 2016, et notamment le « Name and shame », plusieurs grandes entreprises ont été prises la main dans le sac. La peur du gendarme fonctionne et la dissuasion est de mise. De plus, les sanctions ont été renforcées pour lutter efficacement contre les retards de paiement. Ainsi, le pouvoir de sanctions donné à Bercy et l’intensification des contrôles ont conduit à la mobilisation de l’ensemble des acteurs économiques privés et publics pour endiguer durablement le problème.

Délais de paiement : des variantes selon les secteurs d’activité

Autre point notable : les délais de paiement varient en fonction du secteur d’activité des entreprises. Dans le bâtiment, la plupart des acteurs (60%) règlent leurs factures sans retard. Au contraire, le transport et la logistique tirent moins bien leur épingle du jeu avec seulement 28% des factures réglées rubis sur ongle. L’information et la communication affichent en moyenne 32% de factures réglées dans les temps.

Délais de paiement : la sphère publique mauvaise élève

Si globalement les chiffres sur les délais de paiement sont encourageants et en amélioration, la sphère publique reste la bête noire des règlements de factures avec un délais moyen de 19 jours en plus des 50 jours contractuels. Les régions notamment sont les entités qui paient leurs fournisseurs avec le plus de retard. La France a donc encore des efforts à faire pour rattraper ses voisins Germaniques, dont le délais moyen de paiement est de 6 jours au delà des 30 jours contractuels. Pour cela, au sein même des entreprises, une bonne gestion du poste clients et une optimisation du BFR sont indispensables pour réduire les délais de paiement.

 

 

»
× S’inscrire à la Newsletter
YRCASH Mag NEWSLETTER

Inscrivez-vous et recevez les informations qui vous permettront d’optimiser votre trésorerie et votre cycle clients.